Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ATELIER AMI : PLUME-DE-POETE-ET-SES-DEFIS (1/268)

Aujourd'hui, je participe à un atelier d'écriture qui parait chaque semaine sur le blog : Plume-de-poète-et-ses-defis et qui s'appelle :

Défis - la plume d'Evy

Si vous souhaitez vous aussi participer à ces ateliers, connectez-vous à ce blog. C'est un blog très intéressant, très vivant car très participatif. Vous pourrez ainsi naviguer sur beaucoup de blogs autour de la création, de l'écriture et de la lecture.

Alors, à vos plumes, et cette fois-ci, relevez les défis d'écriture d'evy.

 

DÉFIS N °268 : THÈME " INSTANT ÉPHÉMÈRE " LISTE DE MOTS "

Défis n °268 : Thème   " Instant éphémère " Liste de mots "

J'organise chaque semaine un défi

Vous avez le choix dans la liste ci-dessous et la semaine pour le faire 

D'écriture, Poésie, Acrostiches, Citations, texte d'Auteurs, Haïku,  prose etc...

De créa  d'image, de gif, de photo, peinture, dessin, Vidéo, musique Reportage etc...

Ayant pour règle un thème imposé

Où 10 mots

Ouvert du Dimanche au Dimanche  

Vous faites comme ça vous arrange

Même si vous dépassez la semaine

Un grand bravo aux participants 

 

Cette semaine le thème du 31/05/20 au 07/06/20

C'est "  Instant éphémère "

--- Les 10 mots 

Assis, voir, Goutte, Brouillard, Parallèle, Vide, Sauvage, Monde,Imagination, Éphémère... 

On peut conjuguer , mettre au pluriel ou singulier 

et ou féminin , masculin, ou féminin ou masculin...

Evy

                                   Sans titre 

 

Il s'appelait Ephémère

Je l'avais posé tout au fond,

Avec son petit coeur

Là bien plié, bien tassé,

De mon sac.

Il pesait lourd

A chaque pas

Mon imagination s'agitait

Et voulait sentir le Monde

Sa beauté, sa fragilité,

Mais on n'y voyait goutte

Et le brouillard m'égara

et mes yeux s'égarèrent

Je fendis l'espace vide

Je pressai le pas,

Ma nature sauvage

Discernait des troncs parallèles

Noirs

Je fouillai au fond

Mes mains cherchèrent,

Il était là, bien assis,

Tout plié,  tout ramassé,

Je perçus sa peau dorée,

Et sa pierre autour du cou,

Et le temps, le temps

Qui souriait.

                               Laurence Marie Noé

                               Nice, le 6 juin 2020 - 17:00

             

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Evy 06/06/2020 22:26

Bonsoir Laurence j'aime beaucoup ton instant éphémère avec sa peau dorée, et sa pierre autour du cou et posé tout au fond,magnifique participation merci passe une douce soirée je met en ligne bisous

07/06/2020 08:52

Merci chère Evy de ce commentaire. Que ce soit le début de beaux échanges. Bisou et bonne journée.