Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES BEAUX ETES DE CLARISSE : UN LIVRE ENTRE REVE ET REALITE

La Rivière à l'envers de Jean-Claude Mourlevat

La Rivière à l'envers de Jean-Claude Mourlevat

La 4ème de couverture

La 4ème de couverture

Je vous propose aujourd'hui des moments de lecture avec un enfant entre huit et treize ans :

 

Prenez une petite fille (*)

Avec laquelle vous pouvez rêver

Parler 

Dire des bêtises ou des choses très sérieuses.

Elle peut s'appeler Clarisse, ou Annabelle ou ce que vous voulez.

Proposez lui alors de s'asseoir et d'aller chercher un livre

Sans images

Celui que vous venez de lui offrir

"La Rivière à l'envers"  Tomek  Livre I

de Jean-Claude Mourlevat.

Nous le lirons ensemble n'est-ce-pas ?

Alors le moment est venu,

Entre chien et loup,

A voix haute

Une page après l'autre

Une page chacune

Douceur partagée,

Entre deux à quatre chapitres

au fil des jours ou à la tombée de la nuit,

 En pyjamas, déjà ou encore

et coincées dans les oreillers moelleux

C'était un rite des Beaux Etés

Vite, vite ! Que nous buvions par petites gorgées

Cette histoire 

Que nous disions ou hésitions sur les liaisons

et les temps d'un passé

pas si simple,

Nous chantions presque

Cette odyssée

Chacune à notre tour

Comme lorsque nous dansions

Une ronde, 

Elle aima particulièrement le village des Parfumeurs

La rencontre avec Marie dans la Forêt de l'Oubli

Et l'Ile inexistante dont on ne pouvait sortir 

Sans avoir répondu à l'énigme.

Nous avions cheminé avec Cadichon l'âne

Et  déjouâmes  les Ours aveugles au flair démesuré,

Après une semaine

Nous avions tout lu

Jour après jour,

Soir après soir

Et nous étions ravies

Du chemin parcouru

Des difficultés vaincues.

Nous avions rejeté les images toutes faites

qui s'imposaient par les écrans,

D'autres images s'étaient formées

En nous

Que nous pouvions faire renaître chaque jour,

Chaque soir, la tête sur l'oreiller

Magie des sons, de la musique des mots

Qui s'articulent, immatériels, 

S'embrassent, se lient indéfiniment

Et Infiniment

Dans notre imaginaire.

Nous devions donc nous quitter

Et mettre une fin au Bel Eté.

Heureusement il y a une suite, c'est Hannah  tome II 

de la Rivière à l'Envers.

A bientôt chers petits amis.

 

(*) Ou un petit garçon 

 

Laurence Marie Noé - Poème d'un instant de la journée du 4 août 2021

 

Envoyez-moi vos commentaires sur ce livre. Comment l'avez-vous lu, à quelle occasion ? Seul(e) ou à deux, ou en famille, ou avec des amis(es) ? 

Voir les commentaires