Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lectures et ecritures adolescentes

ATELIER DE LECTURE ET D'ECRITURE : (1) MON AUTOPORTRAIT D'ADOLESCENT

C'est la rentrée, une rentrée bizarre après des vacances bizarres, habitée de fantasmagories.  Avant de revêtir votre costume de collégien ou de lycéen, accordez-vous un moment avec vous-mêmes et partagez le résultat de  vos investigations et de vos expériences.

Les adolescents sont poétiques. Ils le sont dans leur chair et dans leur vie, car ils sont la vie même. 

Ils se trouvent à la naissance d'eux-mêmes, ils cherchent, tâtonnent, reculent, font des bonds, marchent de travers, se questionnent, questionnent le monde, font du bruit, se révoltent ou veulent s'effacer. Il sont,  veulent être, et cela leur suffit. Cela leur prend toute leur énergie dans la recherche de leur beauté, selon des critères qui sont les leurs. Il sont au bord d'un monde qui s'ouvre peu à peu à leur curiosité. Puissent-ils la conserver toute leur vie et utiliser cette énergie pour grandir.

Ils font des millions de selfies mais souvent s'égarent dans des modèles proposés par la publicité, les films, les séries, les télé-réalités. Ils se cherchent à travers ces selfies mais ne trouvent qu'une image falsifiée, stéréotypée, mécanique d'eux-mêmes ... Cette image ne peut qu'être décevante, car elle manque de sincérité, de justesse, de créativité et ne sont que des copies de modèles qui existent. Mais les adolescents passent aussi par cette phase d'identification et d'imitation, souvent un passage obligé pour se connaître et se confronter à eux-mêmes.

Lorsqu'on  propose l' écriture ou la lecture de poèmes, comme une possibilité de connaissance de soi et du monde,  la plupart  peuvent être amenés à penser qu'ils n'y comprennent rien, et que, par conséquent décider que cela n'est pas pour eux. Mais pourquoi vouloir tout comprendre et tout expliquer. Ne peut-on parfois méditer, admirer, ressentir, douter ?  La poésie permet l'exploration du monde et ne demande aucun équipement spécial qu'il faudrait se procurer à tout prix pour pratiquer. Seul le plaisir d'explorer, de découvrir de nouvelles voix et de nouvelles voies  (quelles qu'elles soient) nous guide vers un enchantement.   

J'ai pu observer que l'écriture poétique correspondait complètement à cette période de l'existence, c'est à dire à l'enfance et à l'adolescence. A ce moment-là  les adolescents pénètrent dans cette écriture d'une manière presque naturelle, comme quelque chose qui leur appartient et qui leur offre un chemin qu'ils ne soupçonnaient pas. La poésie a ce pouvoir de faire tomber les préjugés et les stéréotypes, toutes ces certitudes qui n'en sont pas.  La poésie est cet espace de liberté auquel les adolescents aspirent pour peu qu'on leur propose avec enthousiasme et sincérité.

Dans cet atelier, je propose d'explorer toutes les possibilités d'écriture : calligraphies, dessins, peinture, découpage, accumulations, superpositions de différentes techniques : dessin et texte, photo et dessin (avec des crayons, peintures ou avec un stylo numérique). Texte seul sous forme de poème libre, ou  petit texte en prose.

Vous pouvez écrire une lettre à vous-même ou un courriel. Si vous deviez vous écrire à vous-même, que vous diriez-vous ?  (utilisation du pronom "tu" ou "vous")

Les possibilités sont infinies et infiniment diverses et la forme choisie servira votre projet d'autoportrait. La forme est aussi un élément d'expression.

Je pense à moi,  je me regarde, qui suis-je ? Au-delà des apparences qu'est-ce que je veux montrer ou cacher, suis-je un ou multiple ?  Je peux me constituer un magasin de lectures d'images, de tableaux et de lectures de poèmes, de nouvelles et  de romans, poussé(e) par la curiosité, le souffle du vagabondage.

Vous pouvez démarrer votre création par une métaphore, basée sur un jeu bien connu des enfants : Si j'étais un animal, une fleur, un objet ...

J'ai hâte de voir et de lire vos autoportraits ... Ecrivez, rêvez, riez, pleurez ... mais soyez cette plume légère  qui vous caresse ou vous griffe. Laissez vous guider par le plaisir de vous découvrir un peu, de soulever le voile et nous montrer votre monde.

 

Vous pouvez regarder  l'autoportrait de Picasso de 15 à 90 ans (sur le site internet :

creapills.com).  

 

Autoportrait de Picasso à 15 ans et à 89 ans.

Autoportrait de Picasso à 15 ans et à 89 ans.

Autre exemple : Self-portrait (autoportrait) d'Andy Warhol.

Autre exemple : Self-portrait (autoportrait) d'Andy Warhol.

Autoportrait de Chagall, et poème Autoportrait de son ami Blaise Cendrars

Autoportrait de Chagall, et poème Autoportrait de son ami Blaise Cendrars

Vous pouvez procéder par analogies ou correspondances, c'est trouver dans l'autre des motifs qui vous révèlent.

Voici un exemple de texte sous forme d'autoportrait poétique, écrit par l'immense écrivain Blaise Cendrars, aventurier et poète, à propos de son ami, le peintre Chagall. C'est un autoportrait en abîme,qui donne le vertige, car lorsque Blaise Cendrars écrit sur Chagall, il écrit aussi sur lui-même, sur sa manière d'écrire et ce qu'il voit dans Chagall, c'est aussi   lui-même, son point-de-vue est interne, il voit dans Chagall des attitudes qu'il a déchiffrées. C'est ainsi que vous pouvez croquer votre portrait à la première personne (je) ou à la troisième personne (il, elle) ou même à la deuxième personne (tu, vous) si vous vous adressez  à vous-même.

 

Il dort
Il est éveillé
Tout à coup, il peint
Il prend une église et peint avec l’église
Il prend une vache et peint avec une vache
Avec une sardine
Avec des têtes, des mains, des couteaux…

Autoportrait de Blaise Cendrars pour Bourlinguer

Autoportrait de Blaise Cendrars pour Bourlinguer

Comment ces artistes se voient-ils ? et comment vous voyez-vous ?

 

Cet atelier, nous le garderons jusqu'en décembre. Vous avez le temps de m'envoyer vos créations sur "plauranice@gmail.com"   en joignant des dossiers PDF ou des photos de vos oeuvres dans vos courriels.

Cet atelier est aussi ouvert aux plus grands (es) sans limite d'âge, car on s'interroge toute sa vie et on passe par tant de mues !

Je publierai  vos productions dans un article au fur et à mesure de leur réception.

J'attends avec impatience. Nous pourrons ainsi montrer une sorte de kaléidoscope des adolescents en France aujourd'hui.

Je vous souhaite plein de courage, de plaisir d'apprendre, de motivation pour cette rentrée 2020

Laurence Marie Noé

Voir les commentaires

ENFANTS, ADOLESCENTS, ENTREZ DANS VOTRE ATELIER DE LECTURE ET D'ECRITURE

lecture, beauté, "luxe, calme, volupté "

lecture, beauté, "luxe, calme, volupté "

                             _°_°_°_°_°_°_°_°_°_°_°_°_°_

Voilà, ces ateliers sont ouverts à tous les enfants et adolescents, et à tous ceux qui se sentent des enfants à perpétuité,  qui veulent écrire et lire et qui veulent partager leurs productions écrites ou leurs lectures silencieuses ou à voix haute. Je les accueillerai avec enthousiasme. Cet espace virtuel leur est en partie dédié. 

Il sera ta cabane de lecture et d'écriture.

Toutes les variations d'écritures sont encouragées,  la seule contrainte est de t'autoriser une liberté d'écritures et d'expressions. Alors,  à tes collages, dessins/graphies, mixage de techniques mots-images comme dans les calligrammes, "dans le style de ....",  nouvelles ...

Cet espace  est ton  espace pour expérimenter des formes d'écriture et de lecture. 

Ce blogue  aime la lenteur, la rêverie, les méandres des grands fleuves, et les troncs noueux des oliviers millénaires. Ainsi, le long d'un chemin sans fin, je marche dans des jardins  un peu sauvages, parmi les plantes vagabondes et les herbes méprisées. 

Cet espace est ton chemin, à toi d'y faire des découvertes.

Rêve et peins avec des mots ... et fais-nous connaître ton vocabulaire, ta grammaire, tes élans, tes pensées, tes couleurs, tes nuances.

Ouvre tes ailes et mets tes "semelles de vent" ... Laisse courir ta plume et tes pensées personnelles.

A bientôt,

Laurence-Marie

Un comité de lecture accordera beaucoup d'attention à tes écrits et productions  et nous espérons qu'ils trouveront leur chemin jusqu'à une publication dans ce blogue.

 Quelque part dans Nice, noyée de jasmins,  la Casarêve ...

Quelque part dans Nice, noyée de jasmins, la Casarêve ...

Atelier N°6 : Ateliers pour les adolescents

Réf article NOEL DE LECTURES ET D'ECRITURES POUR LES ADOLESCENTS du 1/01/2020

- Relis l'article ci-dessus (lien ci-dessous)

 

- Ecris un extrait de ton journal imaginaire (Une page suffit, écris d'un seul et même jet, comme un long plan de cinéma).

- Imprègne-toi des lectures proposées que tu peux trouver facilement dans la bibliothèque de ta ville ou ton village.

- Exemples à lire et relire :  Le journal d'Aurore de Marie Desplechin (Tome 1) et le journal d'Adèle de Paule du Bouchet.

- Bien sûr, tu peux lire le journal d'Anne Frank, qui m'avait passionnée lorsque j'avais ton âge ... ou le journal, d'un autre auteur qui te plaît davantage.

- Envoie-moi tes créations à plauranice@gmail.com. 

 

 

Atelier N° 7 : La Dame aux Oiseaux

Réf. article NOEL POUR LES ENFANTS

- Je te propose une lecture à voix haute, c'est très important de lire un texte que l'on aime, à voix haute et d'entendre les mots sonner à l'intérieur de soi.

http://liretecrireavecplaisir.com/

- Tu peux lire le livre qui est proposé (la Dame aux Oiseaux) ou bien en choisir un qui te plaise ou que tu connais ( le Roman de Renard ou un autre)

- N'oublie pas de t'enregistrer et te t'écouter ensuite.

- Envoie-moi ta lecture.

- A la suite de ce travail, je suis sûre que des mots délicieux te viendront à l'esprit et que tu voudras écrire toi aussi.

- Envoie tes mots, tes poèmes, tes lettres ... à plauranice@gmail.com

 

Le jour d'après ...  Un monde meilleur ou le meilleur des mondes ?

Le jour d'après ... Un monde meilleur ou le meilleur des mondes ?

ATELIER N° 8  Adolescents

Réf.  Article LES MOTS ET LES MAUX DES ADOS du 27 février 2020

 

http://liretecrireavecplaisir.com/

- Relis l'article ci-dessus  (souvenir de l'atelier de lecture avec Sophie Branganti qui convoque son enfance aux Moulins à l'ouest de Nice)

- Ecris sur toi.   Ecris sur une personne de ta famille, ta grand-mère, ton grand-père ...

   Ecris sur l'endroit où tu vis avec ta famille.

   Ecris sur un souvenir dont tu es fier (ère) ou honteux (honteuse). 

   Ecris, tout simplement.

Envoie tout à mon adresse plauranice@gmail.com

Voir les commentaires

LES MAUX ET LES MOTS DES ADOS

sophiebraganti.wordpress.com

sophiebraganti.wordpress.com

Les Moulins de Sophie Branganti

Les Moulins, c'est un nom. Un lieu. Des gens.

Une cité à la périphérie de Nice. Un quartier qui semble être là depuis toujours mais qui n'a que quarante ans. Les enfants en sont fiers : c'est leur maison, leur cité sous le soleil. Pour en franchir les contours, il faut le vouloir, ou y vivre.

Dans une belle écriture, heurtée mais extrêmement fraîche, sensible, poétique et pleine d'humour tendre, Sophie Braganti donne à lire une suite de récits qui racontent la vie quotidienne de Sylvie, Mohamed, Catherine ou Élisabeth, des enfants vivants dans ces immeubles HLM où difficultés et joie de vivre sont étroitement liées.

Sophie Braganti aime son quartier et c'est avec la plume comme avec son coeur qu'elle invite à le découvrir, ce quartier qui possède ses règles, ses habitudes et ses espoirs qui construisent l'identité de cet îlot à l'orée de la Plaine de Var.

Je vous invite à lire Sophie Braganti afin de percevoir votre ville de Nice sous un aspect aussi inhabituel qu'agréable qui vous fera, peut-être penser que cette fois-ci... C'est arrivé près de chez vous.

L'auteur

Sophie Braganti, écrivain, poète et critique d'art, vit et travaille à Nice. Publiée dans des revues de poésie, d'art ainsi qu'aux éditions de l'Amourier, elle a longtemps écrit pour la revue Dada (Mango) et tient aujourd'hui une rubrique pour la revue 9 de coeur (Le Seuil).

Elle anime des ateliers d'écriture et connaît bien le milieu des enfants et des adolescents, ceux des quartiers en difficulté, ceux où se mêlent, se rencontrent et s'affrontent des jeunes, dans la complicité ou (et) l'agressivité.

Projet : Rencontre avec Sophie Braganti  le mardi ..............

Classe : TMS2     (élèves de terminale en secrétariat)
Mars .....................

Séance du 8 mars .............

Lecture des livres de Sophie Braganti : Les Moulins
                                                                             Vrac
                                                                             Silvia Baci

Mise en commun en fin de séance :

Les questions et observations après une première lecture de ces livres :


Les Moulins :
Rania :
"L’auteur parle de son ennui le dimanche et l’été. Pourquoi ?
Nous sommes différentes (musulmanes/catholiques)
Nous avons des points communs : chercher un refuge en dehors de chez nous – elle parle beaucoup des caves. Les caves pour nous ne sont plus un refuge."

Moinourou :
"L’auteur parle des ruelles, des places, de la Digue des Français, de la grande Tour. C’est la réalité.
Cependant : les prénoms sont-ils réels ? Est-ce que l’auteur a donné d’autres prénoms ?
Les personnages sont-ils réels ?
Quel est le rôle de l’oubli pour l’auteur ?
Il y a des mots choquants sur les camarades de classe. Leur physique."

 

Shérazade :

"Avant et maintenant. Les Moulins de Sophie Braganti ne ressemblent pas aux Moulins d’aujourd’hui.
Les personnes autour : voisines, copines.
C’est étrange, la petite fille de huit ans qui joue en bas de chez elle. Cela ne me semble plus possible aujourd’hui".

Naourez :
"L’auteur « critique » ses camarades de classe. Cela ne se fait pas.
L’exemple d’Elisabeth me choque.
Les mots sont familiers : « pisser …. » Pourquoi mettre des mots comme cela dans un livre ?
Allusion à la couleur de la peau : Pourquoi ?"

Jurjura :
"Pourquoi des mots vulgaires ?"

Sarah :
"La couverture du livre : Je ne comprends pas le rapport avec les Moulins".

Vrac

Fatima :
"Je suis gênée par le manque de ponctuation.
Pourquoi l’auteur a-t-elle choisi d’enlever la ponctuation ?
Il n’y a ni chapitre, ni titre.
J’ai du mal à trouver un sens ….
Est-ce que ce livre est né d’un journal ?
Quel est le sens de cette accumulation ?"


Fanny :
   - "Pourquoi sa mère n’arrête t-elle pas de la comparer avec d’autres personnes ? Alors qu’elle voudrait être elle-même".
P15

Travaux d’écriture prolongeant la lecture

Chercher des questions à poser à l’auteur : (trois ou quatre)
Pour mieux connaître son travail et sa vie d’écrivain.
Les problèmes qu’elle rencontre.
Ses joies et satisfactions.

Questions sur la lecture :


   - Ecrire sur soi. Pourquoi ? Comment ?  
   - Les thèmes abordés : les lieux choisis, les personnages, la mort, les rêves, les conversations, le souvenir de l’exil, la langue parlée à la maison, les mots employés ….

ECRITURE :
A la manière de Sophie Braganti ,


Ecrire sur soi : Choisissez un thème parmi ceux proposés et à vos plumes ! (15/20 lignes)
 Racontez un souvenir
 Ecrivez sur un personnage qui a compté pour vous
 Ecrivez sur  votre quartier
 Ecrivez sur l’histoire de vos grands-parents

 

Aujourd'hui, dans cet article,  je voudrais raviver le souvenir de l'atelier de lecture en présence de Sophie Braganti, auteure de poésies, et de romans,  à Nice. J'ai gardé un souvenir très vif et chaleureux de cet atelier où Sophie Braganti convoqua son enfance aux Moulins,  quartier populaire de grands ensembles HLM, à l'entrée ouest de Nice, dont elle a fait un livre, objet de notre discussion.

Nous avons lu ce livre et préparé les questions pour la venue de Sophie Braganti.

Les adolescentes étaient intéressées par cette auteure qui leur parlait d'un quartier qu'elles connaissent bien, mais qui était déjà différent des Moulins de Sophie.  Une élève lui en voulait de parler des Moulins, ceux où elle vivait aujourd'hui,    comme si Sophie trahissait ... Une élève notamment cherchait à casser le lien entre les mots écrits et sa propre vie, et refusait de dialoguer avec Sophie.

Malgré l'intérêt de cette rencontre avec une auteure "vivante" et près de leur vécu, les adolescentes eurent beaucoup de mal à accepter cette autre réalité comme si elles étaient les seules à pouvoir en parler. Au lieu de rapprocher les deux générations, les mots, le livre, semblaient les séparer.

J'ai remarqué que cette attitude de rejet apparait souvent chez les adolescents et les adolescentes. Ce qui existait avant elles semble ne plus les concerner, pire, le "monde d'avant" semble les irriter et s'ériger comme un obstacle.

Cependant, le livre leur a permis de pouvoir parler de leur quartier, et de s'étonner de l'image qu'il leur renvoyait. Leur quartier existait donc avant elles, il était intéressant puisque Sophie, qui en était originaire,  était là avec elles, et en avait fait un livre. Ainsi, elles devenaient intéressantes  à travers lui,  et dignes de devenir des personnages de romans. Elles étaient la source de mille questions pour mieux comprendre le monde.

C'est pourquoi une autre séance sera consacrée à un atelier d'écriture où elles pourront poser leurs propres mots (et déposer leurs propres maux ...)

 

Merci à Sophie Braganti, pour sa venue parmi nous, pour son ouverture d'esprit, sa gentillesse et sa disponibilité. Je suis sûre que ces adolescentes, souvent en guerre avec elles-mêmes, se souviendront longtemps d'avoir eu la chance de la rencontrer.

 

 

 

Voir les commentaires

NOEL DE LECTURES ET D'ECRITURES POUR LES ADOLESCENTS

journaux d'adolescentes

journaux d'adolescentes

JOURNAL D'AURORE (LE) - TOME 1- JAMAIS CONTENTE
de Marie Desplechin
 

« Douze février. On peut ruiner sa vie en moins de dix secondes. Je le sais. Je viens de le faire. Là, juste à l'instant. J'arrive à la porte de l'immeuble, une modeste baguette dans la main et la modeste monnaie dans l'autre, quand Merveille-Sans-Nom surgit devant moi. Inopinément. À moins de cinq centimètres (il est en train de sortir et je m'apprête à entrer, pour un peu on s'explose le crâne, front contre front). Il pose sereinement sur moi ses yeux sublimes. Je baisse les miens illico, autant dire que je les jette quasiment sous terre, bien profond, entre la conduite d'égoût et le tuyau du gaz.
Sa voix amicale résonne dans l'air du soir : - Tiens ! Aurore ! Tu vas bien ?
Je reste la bouche ouverte pendant environ deux millions de secondes, avant de me décider et lui hurler à la figure : - Voua ! Merdi ! »

Marie Desplechin est née à Roubaix en 1959. Elle a fait des études de lettres et de journalisme.
Dans ses romans pour la jeunesse, elle explore différentes veines littéraires, le roman historique avec Satin grenadine et Séraphine dont les thèmes principaux sont le XIXe et l'émancipation des femmes ; le roman à plusieurs voix où se côtoient fantastique et réalité contemporaine avec Verte et Pome ; les récits sur l'adolescence d'aujourd'hui dont notamment Le journal d'Aurore ; le fantastique et l'étrange avec Le monde de Joseph et Elie et Sam.
Pour les adultes, elle a publié un recueil de nouvelles, Trop sensibles, des romans, Sans moi, Dragons, La Vie sauve écrit avec Lydie Violet (prix Médicis 2005) et Danbé avec Aya Cissoko, entre autres.
Elle travaille régulièrement comme journaliste pour différents magazines et participe à l'écriture de scénarios de films. Elle vit à Paris.

Journal d'Adèle de Paule du Bouchet

 

Biographie

Née en 1951. Paule du Bouchet a étudié la philosophie.

Suite à cela, elle enseigne cette discipline.

En parallèle, passionnée de musique, elle est pianiste de jazz,

puis se consacre à l'édition et à la musique de chambre.

Elle travaille aux éditions Gallimard jeunesse depuis 1974

et est actuellement responsable du département Musique

et de la collection de Livres lus "Ecoutez lire".

Paule du Bouchet écrit également des livres

pour la jeunesse sur les thèmes de la musique bien sûr et de l'Histoire.

Bibliographie

Présentés sur Histoire d'en Lire :

Les autres fictions historiques de DU BOUCHET Paule :

  • Chante, Luna (2008)
  • A la vie à la mort (1999)

L'atelier d'écriture :

Je te  propose aujourd'hui de lire deux  journaux, écrits par deux adolescentes.  Cela peut également te donner des idées pour en écrire un toi aussi.

Pour un adolescent (e), le journal  est un mode d'expression très naturel. Le journal sera ton  ami, ton confident et un poste d'observation de ton quotidien. Tu prendras soin de ne pas le laisser traîner si tu ne veux pas être lu (e).

Les règles que tu suivras, seront celles que tu te seras données. Tu peux y mettre tout ce que tu veux, il te suffit de regarder au fond de tes poches (comme disait Georges Pérec).

J'aimerais que de nombreux adolescents m'envoient leurs critiques de l'un de ces livres au choix. Je les incluerai dans mon blog. Alors, envoie-moi tes réflexions, tes remarques sur ce que tu as aimé ou moins aimé.

Tu peux également m'envoyer des pages de ton journal, et échanger avec d'autres adolescents ou adultes par l'intermédiaire de la messagerie de ce blog.

Voir les commentaires